Maladies de la vigne

Maladies de la vigne

Les maladies qui peuvent affecter la vigne sont nombreuses. Les connaître permet de protéger les vignobles et les vignes. Cela permet également de mieux comprendre l'histoire de certains cépages et leur évolution dans la production de vins. Dans cette rubrique, nous souhaitons regrouper les maladies, parasites de la vigne et insectes qui affectent la vigne. C'est le cas du très connu Phylloxéra, du Mildiou ou encore de la pourriture noire. Toutes ces maladies n'ont pas toutes les mêmes origines, caractéristiques et n'affecte pas la vigne de la même manière.

Bien que la vigne puisse sembler être une plante résistante, elle est pourtant sujette à de nombreuses maladies. Mildiou, cochenilles, vers de la grappe, oïdium ou botrytis, autant de maladies qui ravagent les vignes et rendent les récoltes moins qualitatives. Quels sont les principaux symptômes des maladies de vigne, et comment protéger au mieux de ces différentes attaques.

Maladies cryptogramiques et dûes aux parasites de la vigne

On distingue deux groupes distincts de maladies:

  • les maladies cryptogamiques de la vigne
  • les maladies causées par des parasites

Les maladies cryptogamiques sont généralement causées par des champignons tandis que le second groupe est dûs à des parasites qui attaquent la vigne. Dans la liste ci-dessous, non exhaustive, nous passons en revue plusieurs maladies de chacun des deux groupes. Vous trouverez plus d'informations dans les articles associés.

Le Mildiou

Lorsqu’on parle de mildiou, on parle de maladies cryptogamiques de différents sortes qui se développe lors d’une trop forte humidité de la vigne. Causé par un champignon microscopique, le mildiou s’attaque à toutes les parties de la plante, en commençant par les feuilles et les grappes. Afin d’éviter le mildiou, il est essentiel d’aérer la vigne afin d’empêcher que des zones de forte humidité ne se créent. Il faut également éviter les endroits renfermés ou trop souvent à l’ombre. Des traitements sont à mettre en place pour débarrasser la vigne de ces moisissures. En savoir plus sur le Mildiou.

La pourriture grise

La pourriture grise aussi appelé Botrytis est une maladie de la vigne courante. C'est une sorte de champignon qui s’attaque à la plante et dont le symptôme principal est un flétrissement des feuilles et des grappes avant que celles-ci ne pourrissent. Le Botrytis se développe particulièrement dans les atmosphères humides et chaudes. Divers traitements existent, comme l’utilisation de fongicides ou bien de remèdes écologiques.

L’Oïdium

L’Oïdium est un champignon courant qui s’attaque aux feuilles de la vigne. C’est une maladie de vigne qui se rapidement sur les plants, et qui se caractérise par l’apparition d’une poudre blanche qui recouvre les feuilles. Ce champignon néfaste pour la vigne se développe souvent lorsque l’air est trop humide. Les spores du champignon peuvent être transportées par le vent, la pluie ou encore via une intervention humaine. Des méthodes de traitements préventif existent et permettent de protéger la vigne de ce champignon particulièrement contagieux. Dès l’apparition de symptômes, il est nécessaire de couper les parties de la plante endommagées.

Les cochenilles

Les cochenilles sont des insectes ravageurs qui attaquent la vigne principalement pendant la période estivale. On voit alors apparaître sur les feuilles et sur les tiges de petites coques marrons. Ce sont les carapaces des cochenilles qui s’y installent afin de s’alimenter de la plante. Différents traitements existent comme par exemple l’utilisation de prédateurs naturels qui chasseront les cochenilles.

 

Le ver de la grappe

Le ver de la grappe est un insecte qui s’attaque aux grappes de la vigne provocant une maladie du raisin. Ce sont des chenilles qui se transforment par la suite en différentes sortent de papillons. On peut constater une attaque de vers de grappe lorsque l’on remarque de petits fils s’enroulant autour des grappes. Ces vers risquent d’altérer la récolte puisqu’ils élisent domicile dans les grains de raisin et s’en nourrissent. Ceux-ci pourrissent de l’intérieur et ne sont plus récoltables. Afin de se prémunir de ces insectes, il faut empêcher les adultes de pondre des oeufs dans les grappes. Pour cela, il existe des pièges à phéromones très efficaces contre ce genre d’invasion.

Le Chlorose

Le Chlorose est une maladie de la vigne que l’on retrouve en cas de carence de la plante. En effet, elle se traduit par un manque de chlorophylle qui intervient souvent lorsque la plante à des carences en fer, en magnésium ou en azote par exemple. Les feuilles et tiges jaunissent puis se flétrissent alors. Si les plants subissent le Chlorose, c’est dû à la nature du sol, qui est parfois trop calcaire ou trop acide. Différents engrais permettent de traiter cette maladie.

L’Acariose de la vigne

L’Acariose de la vigne est une maladie provoquée par des acariens qui se développent sur la vigne. C’est essentiellement au printemps que l’on peut retrouver des boursouflures sur les feuilles caractéristiques de l’Acariose de la vigne. La déformation des feuilles n'empêche pas le développement de la plante, et la récolte ne se trouve en aucun cas touchée par cette maladie, ce qui la rend assez bénigne.

Mais aussi le Phylloxera...