Le champignon redouté des vignobles : tout savoir sur la pourriture grise

Le champignon redouté des vignobles : tout savoir sur la pourriture grise

👥photo non représentative 2023-05-30T00:33:45

La pourriture grise causée par le Botrytis cinerea est l'un des pires fléaux auxquels les vignobles peuvent être confrontés. Ce champignon redouté peut causer de graves dommages aux raisins et réduire considérablement la qualité et la quantité de la récolte. Dans cet article, nous allons explorer les principaux symptômes de la pourriture grise, les moyens de l'éviter et les techniques utilisées pour favoriser la pourriture noble. Nous verrons également comment les oenologues peuvent détecter la présence de pourriture grise dans les raisins avant la récolte, ainsi que les impacts que les changements climatiques peuvent avoir sur la propagation de ce champignon dans les vignobles.

Les symptômes de la pourriture grise

La pourriture grise causée par le Botrytis cinerea est une maladie fongique qui affecte les vignobles. Les principaux symptômes de cette maladie sont :

  • Des taches brunes sur les feuilles
  • Des taches brunes sur les grappes
  • Des baies flétries
  • Une moisissure grise qui recouvre les baies et les fait éclater

Ces symptômes peuvent entraîner une perte de qualité et de quantité de la récolte, ainsi qu'une baisse de la valeur commerciale des raisins affectés. La pourriture grise peut également favoriser l'apparition d'autres maladies fongiques et bactériennes dans les vignobles.

Comment éviter la propagation de la botryotinia fuckeliana, un autre type de pourriture qui peut affecter les vignes ?

Pour éviter la propagation de la botryotinia fuckeliana, il est important d'adopter une approche préventive. Cela peut inclure :

  •  La gestion de la canopée : Élaguer et éclaircir les feuilles et les branches pour améliorer la circulation de l'air et réduire l'humidité qui peut favoriser la croissance de la pourriture.
  • Le choix du moment des traitements : Appliquer des fongicides avant les périodes de pluie et d'humidité pour prévenir l'infection. Les fongicides peuvent également être appliqués après l'apparition des symptômes pour arrêter la propagation de la maladie.
  • La gestion des sols : Maintenir un sol sain et équilibré en utilisant des pratiques agricoles durables, telles que la rotation des cultures, la fertilisation judicieuse et la gestion de l'eau.
  • L'observation régulière : Surveiller régulièrement les vignes pour détecter les signes de la maladie et agir rapidement pour éviter la propagation.
  • La sélection des variétés de raisin résistantes : Choisir des variétés de raisin qui sont moins sensibles à la botryotinia fuckeliana peut également aider à prévenir la propagation de la maladie.

 En adoptant ces pratiques préventives, les oenologues peuvent aider à protéger leurs vignes contre la botryotinia fuckeliana et d'autres maladies qui peuvent affecter les récoltes de raisin.

Techniques pour favoriser la pourriture noble

La pourriture noble est une forme bénéfique de Botrytis cinerea qui est souvent recherchée dans la viticulture, en particulier pour la production de vins liquoreux et moelleux. Pour favoriser cette pourriture, plusieurs techniques peuvent être utilisées :

  • Choix du cépage : Certains cépages, comme le sémillon, le sauvignon blanc et le riesling, sont plus susceptibles de développer la pourriture noble que d'autres.
  • Exposition : Les raisins exposés au soleil et à la chaleur sont plus susceptibles de développer la pourriture noble.
  • Humidité : Une humidité élevée favorise la croissance de la pourriture noble.
  • Vendanges tardives : Les vendanges tardives permettent aux raisins de rester plus longtemps sur la vigne, favorisant ainsi le développement de la pourriture noble.
  • Tri sélectif : Les raisins atteints de pourriture noble sont souvent mélangés à des raisins sains lors de la récolte, il est donc important de trier les raisins pour ne conserver que ceux atteints de la pourriture noble.

 En utilisant ces techniques, les viticulteurs peuvent favoriser la pourriture noble et produire des vins liquoreux et moelleux de haute qualité.

Comment détecter la pourriture grise dans les raisins avant la récolte en tant qu'oenologue ?

La pourriture grise, également connue sous le nom de Botrytis cinerea, est l'un des principaux ennemis des viticulteurs car elle peut causer des pertes importantes de récolte. En tant qu'oenologue, il est important de pouvoir détecter la présence de cette maladie fongique avant la récolte.

Il existe plusieurs méthodes pour détecter la pourriture grise dans les raisins avant la récolte :

  • L'observation visuelle : L'oenologue peut inspecter visuellement les raisins pour détecter les signes évidents de pourriture grise, tels que la présence de moisissure grisâtre sur les raisins.
  • L'utilisation d'un microscope : L'oenologue peut utiliser un microscope pour examiner de près les raisins et vérifier la présence de spores de Botrytis cinerea.
  • L'analyse chimique : L'oenologue peut effectuer une analyse chimique des raisins pour détecter la présence de certaines substances produites par la pourriture grise, telles que le glycérol.

 Il est important de détecter la pourriture grise avant la récolte afin de prendre les mesures nécessaires pour limiter sa propagation et réduire les pertes de récolte.

Les effets du changement climatique sur la propagation de la pourriture grise

Les effets du changement climatique pourraient avoir un effet sur les vignobles et sur la propagation de la pourriture grise, qui est causée par le champignon Botrytis cinerea.

Les périodes plus chaudes et plus humides peuvent favoriser la croissance de la pourriture grise, car le champignon se développe mieux dans des conditions chaudes et humides. Cela peut entraîner une récolte de raisins de moindre qualité ou une diminution de la quantité de raisins récoltés.

Cependant, des périodes de sécheresse prolongées peuvent également favoriser la pourriture grise. Les raisins ayant moins d'eau deviennent plus vulnérables à l'infection par la pourriture grise, car le champignon peut facilement pénétrer la peau des raisins desséchés.

En fin de compte, le changement climatique peut avoir des effets variés sur la propagation de la pourriture grise dans les vignobles. Il est donc important de surveiller attentivement les conditions météorologiques et de prendre des mesures préventives pour minimiser les risques d'infection.